Madame Irène Laroche fêtait ses 100 ans avec l’ANR en 2014

L’ANR Vaucluse a eu le plaisir de fêter une centenaire aux ANGLES près D’AVIGNON

Madame Irène Laroche a eu 100 ans le 23 mars 2014.
A cette occasion l’ANR, représentée par Francette Reynès, présidente et Françoise Ferrari, chargée de lui remettre chaque année un colis pour Noël, lui ont offert un bouquet de fleurs accompagné d’une corbeille de friandises.
Madame Laroche vit toute seule dans sa maison aux ANGLES, son fils s’étant établi au COSTA RICA.

Elle entretient avec soin et plaisir son jardin fleuri et communique tous les jours par internet avec sa famille éloignée.
Sa mémoire est excellente et elle se souvient du temps où il fallait passer le Rhône en vélo ou à pied pour aller travailler à Avignon.
Nous étions accompagnés par Mr Guin, Représentant la MG du GARD.

Comme le veut la tradition, nous avons trinqué à la santé de notre centenaire en compagnie de son fils qui, bien sûr, avait fait le déplacement.

Madame Laroche a fait toute sa carrière à France Télécom « au meuble » et se souvient de beaucoup de ses collègues. Elle nous a raconté quelques anecdotes pas tristes. Certaines d’entre-vous verront avec plaisir sa photo sur notre journal.

En ce début d’année 2017 Madame Irène Laroche bon pied bon œil, trottine allègrement vers ses 103 ans en Mars.

Francette REYNES

Monsieur Alexandre SERVERA

Le 20 septembre 2018, monsieur Alexandre SERVERA est venu rejoindre madame Irène LAROCHE dans le club des centenaires de l’ANR84.

Comme à chaque fois que cela se présente nous nous sommes joint à la MG pour fêter cet évènement. Henri Bigou a eu le plaisir de représenter l’ANR et la MG, monsieur Servera souhaitant une manifestation discrète.

« Alexandre est heureux de me recevoir, il se lève du canapé facilement, l’appui sur sa canne étant plus une précaution qu’une nécessité.

Pendant 40 à 45 minutes il est resté debout. Nous avons évoqué notre travail à la RP à Avignon. La mémoire ne lui fait pas défaut et il m’a détaillé sa carrière depuis son arrivée d’Algerie en 1962, sa nomination à Lille, puis sa mutation à Avignon en juillet 1963 jusqu’à son départ à la retraite en 1983. » Il a adhéré à l’ANR en 1989. Henri lui a remis un bouquet de fleurs de la part de l’ANR, et la médaille d’or, accompagné d’un diplôme de la part de la MG.

Alexandre a été touché par ce geste et nous remercie.

Henri Bigou